Il rime contre l'intolérance !

Publié le 3 Février 2011

Pour achever une séquence : Poésie et musique, entre lyrisme et engagement, j'ai demandé à mes élèves de 3ème B de choisir une chanson qu'ils pensent engagée, de l'apprendre et de la chanter devant la classe. A la suite de leur prestation, ils devaient justifier leur choix par le biais d'une petite argumentation.

Nous avons pu écouter des slams de Grand Corps malade, ou le son des Cranberries dénonçant les affrontements en Irlande du nord, les ont rejoints Yannick Noah, Christophe Maé, Greenday et aussi le groove de Jamiroquai militant pour l'environnement...

Yacine a créé la surprise en se présentant à la classe avec une compo, un pari risqué mais gagné !

 

Madame W.

 

 

Pour le meilleur et pour le pire...

 

Pour le meilleur et pour le pire

Apprendre à laisser vivre et laisser mourir

Des paroles profondes

Que le gouffre de tes espoirs qui fondent

Des paroles qui font surface.

Là où le destin au bonheur fait face

Cesse d'hésiter sur quel côté tourner.

Le problème n'est pas à résoudre mais à contourner

Les démons sont des anges ayant mal tourné

J'confonds les opposés pour faire comprendre aux bornés

Les fils ayant en eux, ce que la vie chez leur père a laissé à moitié

Sans plus pouvoir choisir être gaucher ou droitier

Personne ne choisit d'être blanc ou bazané.

La différence sépare au fil des années.

Même si à l'intérieur, c'est blanc

ça ne l'est pas forcément dedans.

Pourquoi les « races » veulent vivre séparées ?

Déposez les armes, c'en est assez !

L'un ne peut sans l'autre.

L'homme y a cru, c'est sa plus grande faute

Face à l'erreur, un silence tellement frappant qu'il s'entend

Souvent s'laisser aller aux préjugés, c'est tentant.

La plus grande richesse de l'homme, c'est sa différence

Alors pourquoi faire comme ci c'était cause d'intolérance ?

Interférence entre des hommes pour une raison d'race

Faisant référence à des préjugés sans s'le dire en face

ça concerne p'tre pas tout le monde c'que j'dis...

Mais j'fais qu'raconter c'que j'vois, c'que j'vis.

 

 

«Ce texte est très engagé, je me révolte contre le racisme et l'intolérance.

Pourquoi les races veulent-elles vivre opposées ?

J'ai écris ce texte pour dénoncer un mal du siècle et aussi parce que comme beaucoup d'autres, j'ai été la cible de propos racistes.»

 

Yacine 3ème B

 

 

Rédigé par saintmichel-roubaix.over-blog.com

Publié dans #3ème

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mme Parreno L. 08/02/2011 08:29


Bravo Yacine
ça a du génie! Un "Grand Corps en Bonne Santé" qui viendrait de Saint Michel?! :)


Khadija et Camilia 07/02/2011 17:26


Très beau slam !! Au début on croyait que cela allait être marrant mais pour finir c'était très intéressant et bluffant. On compte sur toi pour le concours !!!!!!!!


tayeb 04/02/2011 17:40


tu nous a tous bluffé avec ton slam yacine bravo,on croyé tous que talé tous nous fais rigolé mais tu nous a prouvé que tu as du potentiel.;)


Yacine 04/02/2011 12:58


Merci à vous tous , De votre soutien je suis très content de voir mon slam dans le blog :)


saintmichel-roubaix.over-blog.com 04/02/2011 13:53



Voilà une belle preuve de ce dont tu es capable quand tu le veux ! Mais de cela, je n'en ai jamais douté ! Félicitations de la part de ton professeur principal, Yacine !



Mme Correia APEL 03/02/2011 21:17


Bravo Yacine tres beau texte.Je te félicite.